La Mairie de Paris, comme toute collectivité, accorde des subventions à l’écosystème d’associations de son territoire. Quelles sont les observations sur cette mission importante dans le cadre des politiques publiques ? Encore une fois, l’Open data de la Mairie de Paris nous permet de mieux comprendre les actions menées sur les subventions accordées.

 

Le budget des subventions de la Mairie de Paris entre 2013 et 2021

Entre 2013 et 2021, le budget annuel moyen voté a été de 241 M€ pour les subventions aux associations de la Mairie de Paris. On observe deux périodes toutefois : la première entre 2013 et 2018 avec un montant total de subventions d’environ 220 M€ / an ; puis un changement vers une deuxième période, en 2019 et 2020, une hausse vers les 300 M€ annuels.

Subventions aux associations 2013-2021

Euros

61% de chances de réussite des dossiers de subventions

Entre 2013 et 2021, la Mairie a passé au vote 80 084 demandes de subventions d’associations, soit près de 9 000 dossiers à étudier par an. Sur la période, on observe un taux d’accord de subvention de 61%.Résultats des votes sur les subventions 2013-2021

Ce taux de « succès » varie entre les années, entre 57% au minimum (en 2015) et un pic à 65% en 2014. On constate de nouveau cette tendance de baisse du taux de succès entre 2020 et 2021.

Taux de réussite des demandes de subvention

Entre 2013 et 2020, la Mairie de Paris vote des subventions au montant moyen de près de 50 000 euros (48 758 € pour être précis !).

Montant des subventions aux associations

Le montant moyen des subventions voté chute en 2021 à son plus bas. En 2015 (année avec le plus bas taux de validation des demandes en subvention par la Mairie) on observe un montant moyen nettement plus élevé que les autres années.

Les types de subventions aux associations de la part de la Mairie de Paris

Sur la totalité de la période, les demandes de subventions des associations concernent d’abord les projets et le fonctionnement. Toutefois, une part de la base n’indique pas la nature de la demande.

Nombre de demandes par nature

Entre 2013 et 2021, le taux de succès des subventions accordées est sensiblement le même sur des dossiers de projet, que d’investissement ou de fonctionnement d’association. La base en Open data ne permet pas de creuser le type de dossier d’une grande part des dossiers refusés.

Validation des subventions par nature

80% des subvention votées concernent les demandes sur le fonctionnement des associations, sur près de 2,2 milliards d’euros entre 2013 et 2021.

Montant des subventions

Si on raisonne en « ticket moyen » de subvention votée, ce sont les demandes d’investissement qui récoltent le plus de fond, en moyenne avec près de 110 000 euros. Toutefois, les subventions de fonctionnements récoltent près de 90 000 euros en moyenne. Les projets des associations sont beaucoup moins bien dotés en moyenne.

Montant moyen des subventions par nature

Les subventions de la Mairie sur les demandes liées au fonctionnement aux associations

Dans le temps, le montant annuel des subventions de fonctionnement sont assez stables – hors effet 2019/2020, aux alentours de 185 M€ annuels. A partir de 2019, on voit que les demandes de subvention de fonctionnement perdent en poids relatif, malgré l’augmentation des montants de subvention sur le fonctionnement.

 

Montant des subventions de fonctionnement

Autre tendance d’utilisation du budget de la Mairie : après une baisse, la subvention moyenne de fonctionnement aux association augmente depuis 2017.

Montant moyen et part des subvention de fonctionnement

En 2019 et 2020, la Mairie a donc subventionné plus d’associations avec en moyenne plus de budget pour leur fonctionnement. En 2021, les subventions sont votées pour moins de dossiers, avec toutefois un montant restant autour de 95 000 €.

 

===================================================================

Source : Open data de la Ville de Paris LIEN VERS LE SITE

Note : seules les subventions indiquées pour la Collectivité de la Mairie de Paris ont été prises en compte dans le périmètre d’analyse.