A la veille d’un pont qui est devenu un viaduc, regardons le portrait de restauration du territoire de Paris : où sont les cafés, les bars et les restaurants ? Et anticipons également les Jeux Olympiques ! Si notre boulanger était fermé, où pourrions-nous trouver de quoi nous restaurer ? Si vous êtes artisan, comment faire mieux que le site officiel https://anticiperlesjeux.gouv.fr/ ? Quel est le risque d’impact sur votre approvisionnement et supply chain à l’heure des Jeux Olympiques ?

 

Les cafés dans Paris : quelles localisations ?

Selon la base Sirene des communes du département 75 (les arrondissements parisiens), la moitié des ~34 000 établissements de café et restaurants a été créée à partir de 2017. Un quart des créations ont même été faites depuis 2020 !

Nombre de créations de cafés et restaurants dans Paris depuis 1985

Si les services de traiteur sont plus nombreux à se créer depuis 2015, c’est surtout la restauration rapide qui s’impose dans la capitale. En moyenne, il se crée à peu près un millier de restaurants traditionnels et rapides par an.

Nos lecteurs les plus attentifs ont déjà noté qu’il y avait quand même 17 fois plus de restaurants dans Paris que de boulangeries !

Nombre de cafés et restaurants par arrondissements Paris

Les arrondissements les mieux lotis en nombre d’établissements sont Paris 11ème,17ème et Paris 18ème.

Vous me direz que Paris est une somme de villages : tous les arrondissements n’ont ni la même surface, ni la même population. Vous avez bien raison. Quelle est donc la densité de nos établissements pour chaque arrondissement alors ?

Comparaison de la densité des cafés et restaurants selon les arrondissements

Nous voyons un autre peloton de tête se dessiner : cette fois, deux arrondissements de l’ultra-centre prennent la tête suivi de Paris 8ème. En creux, c’est aussi un carte du Paris touristique qui se dessine, avec ces trois arrondissements ayant développé une forte offre de restauration.

Comment notre belle ville lumière va-t-elle pouvoir absorber l’arrivée des JO 2024 ?

Les cafés et les jeux olympiques : où déjeuner, où boire un verre ?

Certaines zones vont devenir plus compliquées d’accès pendant les Jeux Olympiques. A partir des cartes diffusées, nous avons regardé l’impact sur nos établissements de restauration.

Pour ce faire, j’ai utilisé la méthode expliquée par Melchior dans son article. La base Sirene est moins précise dans les coordonnées géolocalisées de l’ensemble des établissements que pour les boulangers. Sur les ~34 000 établissements, je ne trouve que 22 950 établissements avec coordonnées de géolocalisation. Et je n’irai pas géolocaliser pour cet article les ~12 000 manquants ! Nous aurons donc un échantillon de 22 950 établissements de restauration dans Paris.

Dans cet échantillon, 77% des établissements sont impactés par les JO 2024.

Tous les types d’établissements de restauration ne sont pas égaux devant l’impact. Les débits de boisson, autrement dit les bars, ont le plus haut niveau d’impact.

Part des bars et restaurants impactés par les Jeux Olympiques dans Paris 2024

Bonne chance aux meilleurs athlètes pour cette période.

Course de garçon de cafés faisant les livraisons pendant les Jeux olympiques en 2024

 

Notes :

  • Source 1 : base Sirene sur les codes Naf suivants : 56.10A – Restauration traditionnelle, 56.10B – Cafétérias et autres libres-services, 56.10C – Restauration de type rapide, 56.21Z – Services des traiteurs, 56.29A – Restauration collective sous contrat et 56.30Z – Débits de boissons)
  • Source 2 : codage ISLEAN des zones d’impact JO