Comment la crise de COVID-19 peut-elle accélérer la transformation digitale des organisations ?


La crise sanitaire actuelle a forcé nombre d’organisations travailler autrement pour allier impératifs sanitaires et économiques. Cette transformation digitale à marche forcée sera-t-elle pérenne ? Permettra-t-elle de montrer aux entreprises l’importance de construire une organisation agile ?

Comment la crise de COVID-19 peut-elle accélérer la transformation digitale des organisations ?

Une question de volonté

Les outils numériques, leur maîtrise par les collaborateurs et leur intégration dans le paysage et les processus de l’organisation sont la pierre angulaire de la transformation digitale. Mais cette transformation ne peut avoir lieu uniquement sous la contrainte, elle est d’abord une question de volonté chez ceux qui doivent la poursuivre.

Un plan de continuité de l’activité agile

Chaque organisation devrait avoir un plan de continuité de l’activité pouvant être déclenché en peu de temps et sans générer trop de désordre. De même que des exercices ont lieu régulièrement pour entraîner les occupants d’un bâtiment à l’évacuer rapidement et calmement en cas d’incendie, nous pouvons entraîner les organisations à s’adapter aux imprévus en simulant une crise obligeant à modifier les pratiques.

Le BYOD, une pratique pour une organisation agile

Pour les entreprises comme notre cabinet qui travaillent en BYOD (« Bring Your Own Device » : chacun travaille avec ses outils personnels, qui lui sont remboursés sous forme de notes de frais tous les mois), et qui ont l’habitude des outils collaboratifs, la transition n’a pas été trop brutale. Mais pour de nombreux salariés, le passage au télétravail ne se limite pas aux outils collaboratifs. Certains travaillent sur des logiciels spéciaux, parfois sur des postes fixes, et tous ne sont pas autorisés à utiliser leur machine personnelle ou leur réseau domestique pour travailler pour des raisons de sécurité et de confidentialité. En ce qui me concerne, ma prestation chez un client s’est arrêtée brutalement car il n’était pas en mesure de me fournir rapidement un token me permettant de me connecter aux réseaux internes depuis mon réseau internet personnel, comme sa politique de sécurité l’exigeait. Ces problématiques de sécurité ne sont pas à prendre à la légère, comme le montre la multiplication des cyberattaques depuis le début du confinement.

Les priorités revues des projets digitaux

Nombre d’entreprises ont été frappées durement par cette crise. Le défi à venir sera donc d’allier transformation digitale et frugalité. À court terme, certains projets de transformation digitale à grande échelle ralentiront probablement, tandis que les changements de moindre envergure susceptibles d’améliorer l’efficacité et la continuité des activités s’accéléreront. En effet, beaucoup d’entreprises seront alors en mode survie.

Prioriser ses chantiers sur une matrice à 2 axes : la matrice d'Eisenhower

Matrice d’Eisenhower

Concernant l’aspect technique de la transformation, les entreprises devront s’ouvrir davantage au travail à distance et devront adapter leurs infrastructures pour permettre un nombre suffisant de connexions simultanées, avec la sécurité et l’évolutivité nécessaires.

Concernant l’aspect culturel, il faut garder à l’esprit qu’une culture d’entreprise change difficilement sous la contrainte. Elle s’oriente par la mise en place de pratiques désirées parce qu’elles ont du sens pour ceux qui les mettent en œuvre.

Le confinement prolongé à travers le monde devra entraîner une vague de digitalisation des entreprises. Beaucoup risquent d’être sérieusement atteintes parce qu’elles n’avaient pas l’agilité et la flexibilité nécessaire pour s’adapter aux injonctions du confinement. Les organisations qui parviendront à survivre apprendront à grand prix que les processus internes et externes doivent être compatibles avec le télétravail.

Une enquête révèle que 70% des managers en Allemagne, Autriche et Suisse pensent que le rythme de la transformation digitale va s’accélérer après la pandémie. Nous l’avons bien constaté dans nos activités quotidiennes : beaucoup d’acteurs ont su s’adapter rapidement. Côté santé, le recours à la téléconsultation s’est accéléré. Dans la grande distribution, le click and collect s’est vite répandu. Dans l’enseignement, les classes ont rapidement pris le tournant, parfois avec des outils inattendus.

Cette crise nous a fait faire un saut dans le futur, où la technologie est devenue centrale dans nos interactions quotidiennes. Elle aura peut-être eu le mérite de montrer à certaines entreprises les avantages d’une transformation digitale accélérée. Seul l’avenir nous le dira.

Chez ISLEAN, nous pouvons vous accompagner dans votre transformation digitale et vous aider à mettre en place un plan de continuité de l’activité. Dites-le nous pour être rappelé par un associé !

Balthazar Dadvisard

Balthazar a rejoint ISlean Consulting en tant que consultant en 2018. Il s'intéresse aux challenges stratégiques, organisationnels et opérationnels des entreprises, et a à cœur de s'investir dans la résolution de problèmes complexes. Il est diplômé de Kedge Business School Bordeaux et d'une Licence de Mathématiques Appliquées.

About the Author:

Balthazar Dadvisard
Balthazar a rejoint ISlean Consulting en tant que consultant en 2018. Il s'intéresse aux challenges stratégiques, organisationnels et opérationnels des entreprises, et a à cœur de s'investir dans la résolution de problèmes complexes. Il est diplômé de Kedge Business School Bordeaux et d'une Licence de Mathématiques Appliquées.

Leave A Comment