Lost in transformation ? Un guide pratique de la transformation à l’ère du digital


Le 8 juillet dernier, dans le cadre des conférences Saloon « transformer et développer son entreprise dans un monde incertain » nous avons dédié un webinaire à la présentation d’un guide pratique de la transformation à l’ère du digital pour les PME et ETI. Vivien Pertusot, Directeur Adjoint de BPI France Le Lab et Louis-Alexandre Louvet, Associé d’ISLEAN, ont présenté ce guide stratégique.
Retour sur cette conférence, dont le replay est accessible ici.

Transformation, transition, numérique et digital sont des termes que les salariés et chefs d’entreprise français entendent régulièrement. Ils décrivent une transformation globale des organisations profonde et, en 2020, plus rapide que jamais ; cette transition est génératrice de valeur et nécessaire pour rester pertinent. Le mouvement est engagé de façon hétérogène :

  • L’initiative peut être lancée par différents acteurs ou évènements : Le CEO, le CTO, la COVID-19, etc.
  • L’approche est unique à chaque organisation même si de grande tendances se dessisnent. En 2017, Bpifrance Le Lab identifiait 3 types de profils de maturité des organisations face à la transformation, avec la répartition suivante (Source BPI France Le Lab, « Histoire d’incompréhension : les dirigeants de PME et ETI face au digital », 2017) :
    • Précurseurs : acteurs suivant une approche structurée, 10% des organisations
    • Attentistes : acteurs réfractaires au changement, 38% des organisations
    • Empiriques : acteurs qui expérimentent, 52% des organisations

Se transformer à l’ère du digital nécessite d’impliquer tous les acteurs de l’organisation, aussi bien les employés que les fournisseurs, clients et autres partenaires. Les directions des systèmes d’information ne doivent pas être seules porteuses de ces projets puisque la mise en place d’outils technologiques sert avant tout le métier.
Pour aider les organisations dans cette évolution, le guide définit un cadre pour savoir où commencer, pour identifier les priorités au fur et à mesure de l’avancement et pour communiquer la transformation auprès des équipes. L’approche se veut bienveillante et réaliste, adaptée aux PME et ETI en France.

Les 4 piliers portant la réussite de la transformation sont présentés dans l’illustration ci-dessous et détaillés plus bas.

matrice strat transfo pme eti

  • Faire du client une ressource pour l’entreprise: En développant la connaissance client et en le rendant acteur, l’organisation peut proposer une expérience parfaite et mutuellement bénéficiaire.
    Les 3 étapes passer du client « acheteur et passif » au client « ressource et actif » :

    1. Développer la connaissance et la proximité avec le client via les produits et services actuels et la partager au sein de l’entreprise. Cette connaissance est exploitable pour l’ensemble des métiers
    2. Personnaliser l’offre faite au parc clients / prospects et au client individuel, en utilisant les offres existantes et de nouveaux services
    3. Coproduire l’offre avec le client, construire de nouveaux services et processus
  • Reconsidérer son organisation et ses pratiques managériales. La généralisation du télétravail et des réunions à distance est une tendance observée depuis plusieurs années. La culture a évolué, des freins ont sauté (notamment par contrainte) et cela crée de nouvelles habitudes.
    Les 3 étapes pour passer de l’organisation « hiérarchique, rigide et fonctionnelle » à l’organisation « agile, ouverte et collaborative » :

    1. Développer la collaboration en mode projet sans modifier la structure hiérarchique
    2. Mettre en place des processus de collaboration transverse et les dispositifs managériaux associés
    3. Restructurer la hiérarchie de l’organisation pour permettre un fonctionnement en mode projet
  • Passer en logique ouverte. Les partenariats et l’intégration ou la création d’écosystèmes permettent de développer des synergies, de jouir d’une inertie qui in fine permet de gagner en connaissance donc en pertinence.
    Exemple d’ouverture : L’entreprise Cadiou (fabricant de portails, clôtures et garde-corps) a pendant le confinement proposé gratuitement des formations aux outils de marketing digital à ses clients artisans (distributeurs de leurs produits). Cet accompagnement a permis de générer un volume d’affaires – plusieurs centaines en quelques semaines – bénéfique à tout l’écosystème.
    Les 3 étapes pour passer de l’architecture « de valeur fermée » à l’architecture « de valeur ouverte » :

    1. Créer des partenariats en partageant des données et en mettant en commun des offres existantes (l’exemple Cadiou correspond à ce niveau)
    2. Collaborer au sein d’un écosystème en codéveloppant de nouvelles offres
    3. Développer son propre écosystème et mettre en place l’organisation adaptée
  • Passer du projet à l’usage. L’objectif pour le client n’est pas d’obtenir un bel objet ou un beau service mais de satisfaire un besoin, l’organisation doit donc se définir d’avantage par les besoins qu’elle satisfait que par les produits et services individuels qu’elle propose.
    Les 3 étapes pour passer d’une offre de « services isolés » à une offre d’ « usage centré sur la satisfaction client » :

    1. Développement d’un bouquet d’offres
    2. Développement de solutions intégrées avec engagement de moyens
    3. Développement de solutions intégrées avec engagement de performance

Pour aller plus loin :

Hugo Koenig

Hugo est passionné par les innovations technologiques, leurs mises en application et l’expérience utilisateur. Diplômé de Neoma Business School, il a rejoint Islean Consulting en 2020 après avoir participé en tant que consultant à la mise en œuvre de solutions techniques et organisationnelles au sein d’entreprises retail et services publics.

About the Author:

Hugo Koenig
Hugo est passionné par les innovations technologiques, leurs mises en application et l’expérience utilisateur. Diplômé de Neoma Business School, il a rejoint Islean Consulting en 2020 après avoir participé en tant que consultant à la mise en œuvre de solutions techniques et organisationnelles au sein d’entreprises retail et services publics.

Leave A Comment