Quel schema directeur pour mon informatique ?


Nos clients dirigeants de société ou de business unit se retrouvent tous devant les mêmes problèmes : « que dois-je faire avec le digital / le numérique / l’informatique ? J’y mets des moyens, mais les résultats sont-ils à la hauteur ? J’ai l’impression que, par rapport à ce que je vois autour de moi, j’ai manqué quelque chose dans ma société. Mais quoi ? Et quelle est la bonne direction ? » Leur besoin a un nom : Schema directeur informatique, ou, en anglais, IT Strategy.

Quel schema directeur pour mon informatique ?

La technologie est secondaire, le besoin, premier

Trop souvent le problème n’est pas posé, le besoin ni décrit, ni partagé, mais des solutions sont évoquées : l’ERP bidule, le logiciel machin, l’hébergeur schmol… Commencer à débattre des solutions sans avoir exploré les besoins est un pur gaspillage de ressources. L’entreprise exécute des métiers, sur une chaine de valeur, la question des besoins et des problèmes rencontrés doit se poser sur chaque étape de la chaine de valeur.

La question de l’ambition doit aussi être posée : sur quoi l’entreprise est-elle déjà différente de ses concurrents, le numérique peut-il accroitre cette capacité, en ampleur et en durée ? Sur quoi l’entreprise est à parité, ou en retard, et souhaite-t-elle, avec l’informatique, dépasser le marché ou juste être à parité ?

Bien connaitre les technologies et leur potentiel permet d’orienter le questionnement des responsables métier : « et si vous produisiez ceci pour dix fois moins cher ? ». « Et si vous pouviez produire la documentation complète et exacte en 2 minutes au lieu de 2 semaines ? »

Une fois les besoins déterminés, une exploration des solutions peut être conduite avec un architecte informatique, pour déterminer une cible de nouveaux actifs informatiques, et une feuille de route de projets

Une fois arrivé à ce point, dix pour cent du travail seulement a été fait. Il a une grande valeur car il dit le « Pourquoi » (= les besoins métiers, la stratégie de la société), le « Quoi » (= les actifs informatiques à construire et les projets). Mais pas le « Comment », ni le « Combien ». À ce stade, démarrer une mise en oeuvre est voué à l’échec.

Comment faire pour mettre en oeuvre un Schema directeur ?

Pour que la stratégie devienne une réalité, plusieurs aspects doivent être traités :

  • Vente : comment faire connaitre les solutions, comment former les utilisateurs, comment leur mettre les nouveaux outils à disposition ?
  • Après-vente : comment assurer un support, enrichir l’outil pour tenir compte des retours des utilisateurs, de l’évolution des besoins ?
  • Valeur : quelle valeur, chiffrable en unités monétaires, ou pas, la couverture des besoins métiers par des actifs informatique génère-t-elle ?
  • Processus et gouvernance de production et de transformation : comment rester à l’écoute des besoins des métiers donneurs d’ordre ? Comment diriger des projets de mise en oeuvre complexes qui ne se dérouleront pas comme prévu ?
  • Equipes et équipements : quelles équipes dois-je avoir, avec quelles compétences, en quelle quantité ? Quels équipements, matériels et logiciels, dois-je acquérir et maintenir ? Dois-je faire du neuf avec de nouvelles équipes ou avec celles en place ?
  • Partenaires : que dois-je, stratégiquement, ou puis-je, tactiquement, acheter à des fournisseurs, ou faire en interne ?
  • Budget : en face de la valeur générée, quel est le niveau d’investissements et de coûts de fonctionnement additionnels qui est justifiable ? Quel est mon ROI ?

Comment construire et maintenir des solutions informatiques pour mon entreprise ?

Tous ces aspects ne sont eux aussi que marginalement techniques. Parfois, c’est même un de ces aspects qui suscite le besoin de conseil en stratégie informatique : comment dois-je m’organiser ? Mes budgets ne sont-ils pas trop élevés ? Ai-je les bonnes équipes ? Mon contrat avec la société de service est-il adapté ?

Trop souvent obnubilé par une technologie, un outil, on en oublie l’essentiel qui est autour, et on finit au mieux déçu par le résultat, au pire, sans aucun résultat tangible, tout en ayant consommé beaucoup de temps, d’énergie et de moyens financiers.

Une stratégie informatique, c’est donc surtout ce qu’il y a autour des technologies

Le besoin des différents métiers, clients et utilisateurs, les solutions imaginées, pas que techniques, la vente, l’après-vente, la gouvernance, les partenaires, les budgets… On se rend bien compte de l’aspect systémique d’une stratégie informatique, dont les technologies sont une part nécessaire, sans laquelle rien n’aura lieu, mais au combien insuffisante.

 

A ce titre, voir notre offre de Schema directeur des systèmes d’information.

Philippe Kalousdian

Philippe Kalousdian a fondé ISlean consulting avec Eric Villesalmon en 2008. Son métier consiste à apporter le progrès technologique aux décideurs. Il a débuté comme ingénieur du cycle nucléaire à SGN/Areva. Il rejoint Bossard-Gemini consulting en 2000. Philippe est diplômé de MINES ParisTech, membre CA MINES ParisTech Alumni de 2010 à 2018, est membre fondateur de X-Mines Auteurs et du MOM 21. Il aime le ski et la moto. Il connecte des univers lointains, ce qui crée de la valeur par sérendipité. Depuis 2014, il accompagne des start-up, dont Color Grail et AYO Lab.

About the Author:

Philippe Kalousdian
Philippe Kalousdian a fondé ISlean consulting avec Eric Villesalmon en 2008. Son métier consiste à apporter le progrès technologique aux décideurs. Il a débuté comme ingénieur du cycle nucléaire à SGN/Areva. Il rejoint Bossard-Gemini consulting en 2000. Philippe est diplômé de MINES ParisTech, membre CA MINES ParisTech Alumni de 2010 à 2018, est membre fondateur de X-Mines Auteurs et du MOM 21. Il aime le ski et la moto. Il connecte des univers lointains, ce qui crée de la valeur par sérendipité. Depuis 2014, il accompagne des start-up, dont Color Grail et AYO Lab.

Leave A Comment