Club du grain numérique 2021 – Comment passer de l’idée au prototype ?

Dans le cadre du Club du Grain Numérique, ISLEAN a organisé fin juin en partenariat avec le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables (CSOEC) une série de webinaires sur l’entreprenariat. Ainsi, le 2ème webinar abordait le sujet de : Comment passer de l’idée au prototype ?

Retour sur cet échange, animé par Christian Semé (Partner ISLEAN), avec Matthieu Ballester (Nannybag), Sophie Comte (Chut!) et Timothée Le Quesne (Energysquare) que vous pouvez également retrouver en vidéo. Nous remercions tous les entrepreneurs pour leur investissement eu sein de cette aventure.

Présentation des intervenants du CGN 2021

Pour mémoire, le Club du Grain Numérique cherche à faire rayonner les différents projets entrepreneuriaux ainsi que l’entreprenariat lui-même via des entretiens auprès des entrepreneurs puis un événement les rassemblant. Cette année encore, le CGN fut organisé en distanciel à travers plusieurs webinars. Ainsi, ce 2ème webinaire de l’édition 2021 a réuni trois startups très différentes participantes au concours de l’entrepreneur de l’année 2021 (voici le lien pour voter pour l’entrepreneur de l’année), autour du thème de l’idée au prototype. Voici nos intervenants :

Tout d’abord, Chut!, créé en 2019, ce jeune média alternatif propose une ligne éditoriale originale et engagée : explorer l’impact du numérique et des nouvelles technologies sur les grands thèmes de société (amour, santé, écologie, éducation, etc.).

Présentation de Chut! - CGN 2021

Présentation de Chut! – Club du Gran Numérique 2021

Ensuite, Energysquare, fondé en 2015, la jeune startup de la tech propose des chargeurs nouvelle génération grâce à sa technologie « power by contact » directement intégrée aux appareils électroniques.

Présentation de energysquare - Club du Gran Numérique 2021

Présentation de energysquare – Club du Gran Numérique 2021

Enfin, Nannybag révolutionne notre manière de voyager grâce à son service de consignes permettant aux voyageurs de stocker leurs bagages chez des “nannies”, entre la remise des clés de leur hébergement et leur transport.

Présentation de nannybag - Club du Gran Numérique 2021

Présentation de nannybag – Club du Gran Numérique 2021

#1 – Retour d’expérience : comment passer de zéro à un (de l’idée au prototype) ?

Prototyper selon energysquare

Pour Thimothée l’idée est venue en 2014 lors d’un concours étudiant rassemblant ingénieurs et designers autour de la thématique : « Energie du futur : cloud d’énergie ». La question sous-jacente était : comment accéder à l’énergie comme on a accès à la data, partout et tout le temps sans même y penser ? L’idée de Thimothée c’est de capitaliser sur le temps que nos appareils passent sur des surfaces pour les charger sans aucune action de la part de l’utilisateur. Le marché était historiquement orienté sur une technologie inductive ayant des limites physique intrinsèques : faible vitesse de charge, perte d’énergie, limite de liberté de positionnement : « on a voulu prendre le contre-pied en développant une technologie par contact, donc conduction qui permet de charger les appareils électroniques avec une liberté de positionnement total, la même vitesse et efficacité énergétique qu’un mode filaire ».

La phase de prototypage présentait des contraintes spécifiques au monde de l’hardware et de l’électronique ne permettant pas de procéder en cycles d’innovation courts sur le produit jusqu’au market fit. Mais depuis 5 ans, un changement radical a permis de raccourcir les durées de prototypage; et ceci autour de trois piliers :

#Pilier 1 : le développement et la démocratisation de l’impression 3D

#Pilier 2 : la capacité à assembler et livrer en quelques jours seulement des PCB – printed circuit board

#Pilier 3 : l’explosion des fab lab offrant des centres de prototypage accéléré, avec parc de machines et experts mis à disposition

Prototyper selon nannybag

Concernant la création de Nannybag, Matthieu nous explique : « comme de nombreux entrepreneurs j’ai voulu répondre au problème auquel j’ai été moi-même confronté ! J’étais en voyage à New-York et je me suis retrouvée la dernière journée avec mes bagages sur les bras alors que je quittais mon logement le matin et que mon avion ne partait que le soir ! »

De retour en France, Matthieu sonde le marché : « j’ai appelé la SNCF. Sur 3 300 gares, seulement 16 possédaient des consignes à bagages et 8 étaient opérationnelles ! ». Fort de ce constat, Matthieu pose ses idées et entreprend de créer le « Airbnb de la consigne à bagages ». Trouver un associé ? FAIT. Développer un 1er site web ? FAIT. Communiquer sur le projet ? FAIT. Avoir des clients ? FAIT.

C’est ainsi, qu’environ 1 mois après le démarrage du site, plus de 1 000 personnes étaient connectées au service… et les premières galères qui arrivent : « on s’est rendu compte que 50% des réservations se faisaient le matin pour l’après-midi mais avec le délai de validation auprès des « nannies » on commençait à perdre des clients ». Par conséquent, ce fut le moment du pivot, Matthieu et son associé ont eu l’idée de changer le profil de leurs « nannies » pour passer des particuliers aux commerçants : magasins, restaurants, hôtels, etc.

Prototyper selon Chut!

Pour Sophie, le projet a pris racine dans son expérience professionnelle précédente. Avec son associée, elle possédait une agence digitale : « on travaillait pour les entreprises sur leurs sites internet, blog… On avait beaucoup de clients dans le monde des startups et on parlait de transformation digitale. Alors, on a eu la réflexion que le numérique était souvent abordé de manière déshumanisée, parfois un peu trop froide et technique. Non, le numérique ne concerne pas qu’une poignée de geeks et startups tech ! Le numérique, au contraire, nous concerne tous car il transforme nos vies. »

La création d’un média fut une idée évidente ; et par là, la naissance d’une ligne éditoriale : « on a eu envie de dire chut!, de faire taire le brouhaha autour du numérique et de prendre le temps d’explorer l’impact du numérique sur nos vies. Pourquoi un média papier quand on parle de numérique ? Pour prendre le temps de la réflexion, avoir un support qui donne envie et sortir du coté déshumanisé de la technologie ». La ligne éditoriale a pris le temps de murir, de devenir engagée. L’équipe s’est professionnalisée afin d’être reconnue par le ministère de la culture comme organisme de presse.

Et si vous aussi, vous vous posez la question : comment avoir la folie de créer un média traditionnel quand ceux-ci vivent de subventions ? Allez donc voir la vidéo du webinar pour avoir la réponse de Sophie ;)

#2 – Quels sont les avantages et inconvénients des incubateurs ?

Pour Matthieu : « c’est recommandé mais pas indispensable ». Ainsi, intégrer un incubateur donne un cadre de travail : bureaux, prix intéressants, veille, etc. Et aussi, cela aide à se poser de bonnes questions.

Thimothée, dont la startup est passée par deux incubateurs et un accélérateur recommande au primo entrepreneur de se faire accompagner par un incubateur : « cela donne accès à un réseau de personnes expérimentées et aussi des formations sur les sujets qu’on ne maitrise pas forcément : commercial, marketing, communication, etc.  »

#3 – Quels sont les facteurs clés de succès et bonnes pratiques de l’entrepreneur ?

Nos trois entrepreneurs sont alignés, voici leurs conseils pour faire de votre projet une réussite :

#1 s’avoir bien s’entourer

S’entourer de personnes plus expérimentées que soi, de cercles professionnels (comme des business angels), de fonds d’investissements, etc. Et aussi, prendre les bons conseils partout et surtout parler de son idée et de son projet autour de soi est primordial pour nos trois entrepreneurs. Il s’agit aussi de bien trouver son ou ses associés ! Enfin, pour Sophie, c’est aussi important de bien travailler et faire vivre sa communauté.

#2 lancer au plus vite un produit ou prototype (même imparfait !) plutôt que de ne rien faire

« La pire erreur est d’avoir peur de confronter son produit au marché et de le lancer trop tard : il faut le lancer le plus vite possible quitte à ce qu’il ne soit pas fini ou avec des défauts », nous conseille Timothée. Et Matthieu d’insister :  » d’abord, il faut lancer un 1er POC (Proof of Concept) ou prototype et voir comment réagissent les clients; ensuite, il faut travailler sur les évolutions en fonction des besoins des clients ».

#3 s’armer de patience !

Enfin, la patience (et la résilience !) reste une des qualités principales d’un bon entrepreneur. Que ce soit dans la conception, le démarchage ou la négociation de contrats et partenariats, il faudra en faire preuve pour surmonter les obstacles de l’entrepreneuriat.

#4 – Le mot de la fin : quels apprentissages de l’expérience entrepreneuriale ?

Encore une fois, nos invités sont alignés ! L’entrepreneuriat c’est d’une part un apprentissage accéléré et une montée en compétence grande vitesse dans plein de domaines et d’autre part « la philosophie de l’action » : c’est en faisant qu’on apprend, il faut savoir passer à l’action, prendre des décisions vite. Pour Sophie : « l’erreur est un fondement de l’apprentissage; on itère et on affine ».

Point actu !

Concernant l’actualité de nos trois entrepreneurs :

  • Chut! continue à proposer son trimestriel et développe de plus en plus de podcast et articles sonores (véritable expérience immersive!)… et surtout, il se prépare un Chut junior pour offrir une culture numérique au jeune public.
  • Du coté de nannybag, un nouveau service va bientôt sortir des cartons avec l’envoi de bagage entre les lieux de logement et de transport.
  • Enfin, pour energysquare c’est le lancement des produits lenovo équipés de la technologie « power by contact » ainsi que la création d’un standard et d’un consortium autour de cette techno qui occuperont Timothée et ses équipes sur cette fin d’année 2021.

Pour voir et revoir ce webinar dans son intégralité, vous trouverez la vidéo au bout de ce lien.

N’hésitez pas à voir les autres webinars du Club du Grain Numérique 2021 : Club du grain numérique 2021 – Comment le numérique peut-il participer à la construction d’un monde durable ?, Club du Grain Numérique 2021 : le nouvel Eldorado, le prototype et un monde durable ! et Club du Grain Numérique 2021 : Passer de startup au scale-up & Remise de prix.