Robots, bots et UV-C contre le Covid19


La pandémie nous a obligés à remettre sur la table des stratégies de différents secteurs qui semblaient futuristes. Elle encourage ainsi la mise en oeuvre de diverses solutions pour réduire le contact entre les personnes, notamment pour celles en risque de contamination majeure, comme le personnel des hôpitaux, et même pour préparer l’après pandémie. Nous vous présentons quelques solutions.

Knock-knock, Room-service

L’hôtellerie est sans doute l’un des secteurs les plus touchés par la pandémie avec plus de la moitié de la population mondiale en quarantaine. Hong Kong, n’étant pas l’exception, elle connaissait déjà une forte chute du tourisme dû aux manifestations en 2019.

La gestion de la crise touristique et sanitaire n’est pas évidente. Néanmoins, pour Ada Choi (cheffe de recherche en Grande Chine et Asie-Pacifique auprès du CBRE), la pandémie ne pourrait qu’encourager l’adoption plus rapide de robots dans un monde où les hôtels depuis 3 ans les utilisent, notamment pour la livraison de repas et d’autres produits.

C’est le cas de L’hotel Island South à Hong Kong du groupe de développement Chinachem. Ils ont démarré l’utilisation de 3 robots avec intelligence artificielle connus comme “Genie” pour la livraison de repas et d’autres produits aux personnes séjournant à l’hôtel, notamment celle en quarantaine. Une première à Hong Kong. Ce robot, loué auprès de Rice Robotics contre une mensualité à 6 chiffres, livre aujourd’hui entre 130 et 150 repas par jour et a pour cible de livrer l’intégralité des 432 chambres. 

Robot « Genie » (source : South China Morning Post)

Pas qu’à l’hôtel mais aussi à l’hôpital

Il n’y a pas que les hôtels qui profitent des robots pour livrer aux chambres. Des hôpitaux partout en Chine les utilisent également pour munir les patients de médicaments et repas,  ce qui réduit le contact avec l’équipe soignante pour des cas très contagieux.

Voici deux exemples de robots en plein action : 

Bots contre le Covid-19 et au-delà

En Irlande, au sein du département de la Prévention et le Contrôle d’Infections (IPC) de l’hôpital Mater à Dublin, des bots supportent dès à présent toute la partie administrative du département. Ces bots connus comme UiPath Health Screening Bots, fortement utilisés dans toute la région Asie-Pacifique, sont le résultat de l’expertise en automation robotique de processus (Robotic Process Automation – RPA) de la compagnie roumaine UiPath.

Attendant la réception des centaines d’écouvillons pour analyse dans les semaines à venir dans le cadre de la pandémie, l’IPC les déploie afin de permettre aux infirmiers de libérer 3 heures par jour pour les investir dans l’attention au patients. Ces bots accélèrent et automatisent les traitement administratif des tests ainsi que la communication de résultats aux patients via des questionnaires entièrement personnalisables. L’IPC espère que la crise sanitaire globale encouragera l’utilisation des bots pour les tâches purement administratives dans tout le pays. 

Lumière UV pour désinfecter 

Avec la pandémie, les hôpitaux ont besoin de maximiser l’utilisation d’espaces. Cependant, cela s’avère un challenge lorsque les chambres sont exposées à un virus si contagieux et dont le nettoyage doit être particulièrement profond. C’est pourquoi des hôpitaux ont commencé à utiliser des robots avec de l’intelligence artificielle pour minimiser le temps de désinfection des espaces.

En février de cette année, l’entreprise danoise UVD Robots a commencé la livraison de robots auto-pilotés pour la désinfection UV de chambres d’hôpital.  Les robots, distribués en Chine auprès de 2 000 hôpitaux par Sunay Healthcare Supply, sont lancés depuis une application par les équipes de nettoyage. Autopilotés, ils prennent les ascenseurs, arrivent à la chambre et font la désinfection à huit clos et après une vérification de sécurité. Ils notifient également la finalisation de la tâche et fournissent un rapport de désinfection.

Le robot UVD à l’hôpital (source : Dezeen)

Les robots émettent de la lumière UV-C concentrée à partir d’une colonne d’ampoules. Cette lumière a un effet germicide qui casse l’ADN des virus, bactéries et d’autres microorganismes en 10 minutes.

Procédure de désinfection (source : UVD Robots)

 

Spécifications techniques (source : UVD Robots)

Andres Villarreal

Andres est Consultant Junior au sein d'ISlean consulting. Il est économiste et titulaire d'un Master en Economie des Marchés et des Organisations de l'Ecole d'Economie de Toulouse. Il s'intéresse à la transformation digitale notamment dans l'énergie, les transports et l'éducation.

About the Author:

Andres Villarreal
Andres est Consultant Junior au sein d'ISlean consulting. Il est économiste et titulaire d'un Master en Economie des Marchés et des Organisations de l'Ecole d'Economie de Toulouse. Il s'intéresse à la transformation digitale notamment dans l'énergie, les transports et l'éducation.

Leave A Comment